DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Freedom Journey 1965 : la marche pour les droits civiques vue par Stephen Somerstein


le mag

Freedom Journey 1965 : la marche pour les droits civiques vue par Stephen Somerstein

Stephen Somerstein n’avait que 24 ans lorsqu’il a photographié pour la première fois Martin Luther King. Puis en 1965, il a couvert la marche entre Selma et Montgomery qui a lancé la révolution des droits civiques aux Etats-Unis.

Armé de son appareil photo et de quelques rouleaux, Stephen Somerstein a pris un bus de New-York vers l’Alabama avec des étudiants sans savoir qu’il allait couvrir l’Histoire.

Stephen Somerstein, photographe : “Comment capturer l’essence de ces gens, pourquoi ils sont là, et ce qu’ils voulaient ? Il y a avait une histoire à raconter. Donc il a fallu que je me démène pour trouver des gens représentatifs. L’unité, différentes races, des gens qui venaient de différentes parties des Etats-Unis, il y avait même des Canadiens. Et le challenge était de capturer le sens de ces différents moments.”

Un film vient de sortir aux Etats-Unis, Selma, réalisé par AvaMarie DuVernay. Il a été récompensé d’un Golden Globe et a aussi décroché deux nominations aux Oscars.

Cinquante and plus tard, les clichés de Stephen Somerstein sont exhibés à la New-York Historical Society. Une expo intitulée “Freedom Journey 1965”, à découvrir jusqu‘à la mi-avril à New-York.

Le choix de la rédaction

Prochain article
"Femme au bord de la crise de nerfs" en comédie musicale à Londres

le mag

"Femme au bord de la crise de nerfs" en comédie musicale à Londres