DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Londres : polémique sur la vie et la mort de la Princesse Diana au théâtre

Vous lisez:

Londres : polémique sur la vie et la mort de la Princesse Diana au théâtre

Taille du texte Aa Aa

Une pièce controversée sur le vie tragique de Diana se joue en ce moment à Londres, avec la promesse de nouvelles révélations sur la Princesse de Galles.

Une pièce de théâtre controversée sur la mort de la princesse Diana se joue en ce moment à Londres.

Point of view

Je pense qu'il est temps de raconter la vérité. Je pense que ces dernières années, le public britannique a pris pour argent comptant un certain nombre de choses que leur ont dit les autorités.

“Lady Di : Vérité, Mensonges, Diana” revient sur la vie tragique de la princesse de Galles.
L’auteur, Jon Conway, dit s‘être inspiré du livre de John Morgan qui revient sur l’accident fatal, et assure que sa pièce révèle des informations jusqu‘à présent cachées par l’establishment britannique.
John Conway estime que l’enquête doit être réouverte tout comme l’avait été celle de l’accident dramatique du stade de Sheffield en 1989 qui avait fait 96 morts.

Jon Conway, auteur et acteur :
“Je pense qu’il est temps de raconter la vérité. Je pense que ces dernières années, le public britannique a pris pour argent comptant un certain nombre de choses que leur ont dit les autorités. Et il y a eu des procès historiques basés sur des preuves bien plus minces que celle de l’affaire Diana. Je pense que l’enquête sur le drame de Sheffield montre qu’une affaire qui a été étouffée peut être réouverte, et je voudrais qu’il se produise la même chose pour Diana”.

Diana et le Prince Charles ont divorcé en 1996. La princesse des Coeurs est morte l’année suivante dans un accident de la route à Paris, alors qu’elle se trouvait avec son compagnon Dodi al-Fayed. Le père de Dodi accuse le Prince Philipp d’avoir fait tuer Diana et Dodi, car elle était enceinte et sur le point d‘épouser un musulman. La pièce suggère également que James Hewitt serait le père du prince Harry.

Kim Tiddy, actrice :
Eh bien, je pense que nous vivons dans une société démocratique, qui nous permet de nous poser des questions, et que quand il y a des preuves quelque part, il faut les prendre en compte. Et je pense que ce n’est qu’une question de temps avant de dire, “mais enfin il y a eu toutes ces autres enquêtes par le passé, alors pourquoi ne pas enquêter sur ces faits également”.

Nigel Evans, député britannique :
Il faut permettre au gens d‘écrire ce qu’ils veulent, tant que cela reste dans le cadre de la loi. Je viens juste voir une production artistique, donc il faudrait plutôt m’interroger quand j’aurais vu la pièce. Je suis au courant de la polémique qui l’entoure. Et alors ? C’est du théâtre, c’est de l’art et c’est ce que l’on fait malheureusement de mieux.

Rainer Kurz, spectateur :
On a la démocratie, la liberté d’expression, mais personne n’est au-dessus de la loi. Donc s’il y a des choses sur lesquelles on n’a pas correctement enquêté, on devrait peut-être le faire maintenant.

“Vérité, Mensonges, Diana”, à découvrir au théâtre Charing Cross à Londres jusqu‘à la mi-février.