DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ukraine : contre-offensive victorieuse de l'armée sur l'aéroport de Donetsk


Ukraine

Ukraine : contre-offensive victorieuse de l'armée sur l'aéroport de Donetsk

L’armée ukrainienne a jeté ses chars dans la bataille pour le contrôle de l’aéroport de Donetsk, dans l’est du pays. Elle affirme avoir ainsi repoussé l’offensive des rebelles prorusses, après deux jours de violents combats.

Les séparatistes affirmaient quant à eux ce week-end contrôler totalement le terminal civil, images à l’appui.

L’aéroport est la dernière position tenue par l’armée ukrainienne dans la région du Donbass.

“Kiev a utilisé la trêve dans le Donbass pour repositionner ses troupes et renforcer considérablement son artillerie lourde” accuse Alexandre Zakharchenko, le chef de la république populaire auto-proclamée de Donetsk.

La contre-attaque de l’armée régulière sur l’aéroport a été suivie d’intenses tirs d’artillerie, qui ont résonné jusqu’au centre-ville. Trois militaires ont été tués en 24 heures, et au moins dix civils. Les bombardements ont effet touché plusieurs quartiers résidentiels de Donetsk.

“Si les terroristes ne tirent pas, nous sommes prêts à un cessez-le-feu, et à certaines conditions à reculer notre artillerie lourde à quinze kilomètres du front comme le mentionnent les accords de Minsk. Nos soldats ne sont jamais entrés dans la ville, et ils n’en ont jamais eu l’intention” affirme Andriy Lysenko, porte-parole de l’armée ukrainienne.

Des images filmées par un drone et diffusées sur la chaîne de télévision russe RTR montrent l’ampleur des destructions à l’aéroport où les deux camps s’affrontent depuis plus de sept mois.

Avec ses pistes parsemées de cratères, il ne fonctionne plus depuis longtemps. Mais le contrôle de l’aéroport de Donetsk garde une forte portée symbolique.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Terrorisme : un homme arrêté en Grèce bientôt extradé vers la Belgique