DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Kenya : la police utilise des gaz lacrymogènes contre des écoliers


Kenya

Kenya : la police utilise des gaz lacrymogènes contre des écoliers

Les images ont de quoi choquer… À Nairobi, une manifestation d‘écoliers a été dispersée à coups de gaz lacrymogènes. La scène a suscité une vague d’indignation sur les réseaux sociaux, de nombreux Kényans exprimant leur colère à l‘égard de la police et du gouvernement.

Les écoliers, accompagnés de parents et de militants, s‘étaient rassemblés pour protester contre un projet immobilier, qui menace d’empiéter sur une partie du terrain de leur école. La situation a dégénéré quand les enfants ont commencé à démolir un muret. Une quarantaine de policiers sont intervenus pour sécuriser les lieux. Certains auraient été la cible de jets de pierres, selon un haut gradé. Deux manifestants adultes ont été interpellés. Par ailleurs, au moins, cinq enfants ont dû être soignés.

L’autorité indépendante qui supervise la police kényane a annoncé l’ouverture d’une enquête.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Améliorer les échanges d'informations: la réponse de l'UE pour lutter contre le terrorisme