DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La faible croissance chinoise maintient les prix du brut à un bas niveau

Vous lisez:

La faible croissance chinoise maintient les prix du brut à un bas niveau

Taille du texte Aa Aa

L’organisation des pays exportateurs de pétrole, l’Opep, n’a toujours pas l’intention de réduire sa production. Résultat : la tendance à la baisse des cours du brut est toujours d’actualité.
Mardi soir, le baril de Brent évoluait au dessous des 49 dollars et le brut léger américain sous les 47 dollars.
Ce recul des cours est conforté par l’annonce mardi d’une croissance chinoise à 7,4% en 2014, inférieure aux estimations du gouvernement de Pékin. Mais aussi par le recul des prévisions du FMI pour la croissance mondiale cette année et l’an prochain.

Deux membres de l’Opep : l’Iran et le Vénézuéla ont lancé une offensive diplomatique pour faire évoluer la position de l’Opep mais sans résultat. Le ministre iranien du pétrole a pourtant assuré que l’Iran pouvait supporter un cours très faible du baril : “jusqu‘à 25 dollars” a-t-il dit.

Sous la houlette de l’Arabie Saoudite, l’Opep a décidé en novembre dernier de ne pas réduire sa production avec pour objectif de casser – par la faiblesse durable des cours – la rentabilité du pétrole de schiste produit aux Etats Unis.