DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Pour le FMI, zone euro et Chine sont les deux freins de la croissance mondiale


économie

Pour le FMI, zone euro et Chine sont les deux freins de la croissance mondiale

D’après le Fonds monétaire international, la chute spectaculaire des prix du baril de pétrole ne soutiendra pas durablement l‘économie mondiale. Par conséquent, le FMI a abaissé mardi ses prévisions de croissance.
Le PIB mondial devrait croître de 3,5% en 2015 soit un repli de 3/10 de point par rapport à sa précédente prévision. L’institution a également revu en baisse ses perspectives pour 2016.
Pour l‘économie française, la nouvelle prévision de croissance du FMI est de 0,9% en 2015 et 1,3% l’an prochain.
Seule la croissance des Etats Unis a été revue en hausse.

“Pour 2015, affirme Olivier Blanchard le chef économiste du FMI, nous avons révisé en hausse la croissance de l‘économie américaine à 3,6%, mais nous avons abaissé notre prévision pour la zone euro à 1,2% cette année et celle du Japon à 0,6%”.

Pour le FMI, l‘économie américaine va confirmer son leadership mondial en 2015.
En revanche, l’institution monétaire a souligné encore une fois les faiblesses persistantes d’une zone euro menacée de déflation et de stagnation, et le ralentissement de l’activité économique chinoise. Pour le FMI ce sont les principaux freins de la croissance mondiale.

“L’Amérique et l’Asie affichent une croissance stable, affirme Oliver Roth analyste de marché chez Close Brothers Seydler Bank à Francfort, alors que les européens sont en pleine crise de la dette.
L‘économie n’a pas vraiment de direction et donc actuellement l‘économie mondiale est soutenue par deux piliers au lieu de trois et c’est un gros sujet d’inquiétude pour le FMI”.

Concernant les pays émergents et les pays en développement, le Fonds monétaire international n’est pas très optimiste. Le FMI constate que les monnaies de ces pays se sont affaiblies et les perspectives rattachées à leurs économies se sont assombries. Parmi ces pays, le FMI cite bien sûr la Chine en premier lieu.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

économie

La faible croissance chinoise maintient les prix du brut à un bas niveau