DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Amedy Coulibaly aurait été contrôlé par la police par hasard 10 jours avant les attaques de Paris


France

Amedy Coulibaly aurait été contrôlé par la police par hasard 10 jours avant les attaques de Paris

C’est ce qu’affirme en Une ce matin le Canard Enchaîné. L’hebdomadaire précise que l’auteur des attentats de Montrouge et de la porte de Vincennes a fait l’objet d’un contrôle routier, ainsi que sa compagne Hayat Boumeddiene.

Leur véhicule a été stoppé le 30 décembre dernier à proximité des Buttes-Chaumont, dans le 19e arrondissement de Paris.

Les policiers constatent alors qu’Amedy Coulibaly est fiché auprès de l’antiterrorisme. Selon le Canard Enchaîné, les agents informent aussitôt leurs supérieurs et l’antiterrorisme mais personne ne réagit alors que les agents ont pour consigne “d’obtenir un maximum de renseignements sans attirer l’attention du suspect, considéré comme dangereux et appartenant à la ‘mouvance islamiste’”.

Coulibaly et Boumédienne repartent libres. Elle pour l’Espagne d’où elle embarque pour la Syrie via la Turquie. Coulibaly, lui, regagne Paris où il attaquera l’Hyper Casher le 9 janvier tuant 4 personnes de confession juive.

Parallèlement, on a également appris ce matin que le parquet a requis trois détentions provisoires et une incarcération dans l’enquête sur les attentats de Paris. Les quatre suspects sont, “à ce stade”, mis en examen pour “complicité” avec Amedy Coulibaly, selon le procureur de Paris. Trois se sont rendus à plusieurs reprises dans des armureries de la petite couronne parisienne pour “acheter du matériel”, notamment des gilets tactiques et des bombes lacrymogènes. Une partie a été retrouvée sur Amedy Coulibaly et l’autre dans sa planque à Gentilly.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Un Palestinien poignarde sept Israéliens à Tel Aviv