DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Yémen s'enfonce encore un peu plus dans la crise


Yémen

Le Yémen s'enfonce encore un peu plus dans la crise

La situation est explosive dans le pays à commencer par sa capitale Sanaa. Les miliciens chiites, les Houthis, sont déployés en nombre dans les rues après un coup de force contre le palais présidentiel. Ils ont réussi hier à pénétrer dans le complexe après deux jours de combats meurtriers avec la garde présidentielle. Le président Hadi et le Premier ministre sont encerclés dans leur résidence respective. Une opération condamnée par le Conseil de Sécurité de l’ONU qui dénonce une attaque contre les “autorités légitimes du pays”.

Signe de l’extension de cette crise, le Comité de sécurité de la province d’Aden a décidé la fermeture de l’aéroport et du port de la grande ville du sud pour protester contre les “atteintes à la souveraineté nationale et à la légalité constitutionnelle du président Hadi”.

Les contrôles ont été renforcés sur terre, dans les airs et en mer pour prévenir d’autres attaques terroristes de la part des Houthis

Le Yémen, allié des Etats-Unis lutte également sans relâche contre Al Qaïda dans la péninsule arabique, la branche du réseau terroriste qui a revendiqué notamment l’attentat meurtrier contre Charlie Hebdo à Paris le 7 janvier dernier.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Amedy Coulibaly aurait été contrôlé par la police par hasard 10 jours avant les attaques de Paris