DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Pétrole de schiste : la baisse des cours se fait sentir aux Etats Unis


entreprises

Pétrole de schiste : la baisse des cours se fait sentir aux Etats Unis

Première conséquence économique tangible de la baisse des cours du pétrole : le géant minier anglo-australien BHP Billiton va arrêter d’exploiter d’ici le mois de juin 40% de ses plateformes de pétrole de schiste aux Etats-Unis.
Le pétrolier Total annonce également une réduction de 2 à 3 milliards de dollars de son programme d’investissements par rapport à celui de l’an dernier.
Pour Patrick Pouyanné qui a remplacé Christophe de Margerie à la tête du groupe pétrolier français, la grande inconnue de cette tendance baissière c’est sa durée. “Sur le long terme, le monde a besoin d‘énergie donc les prix repartiront à la hausse a-t-il dit depuis le Forum de Davos oú il se trouve. Ajoutant que la baisse des prix du brut aura un impact plus important sur les gisements matures – ceux de la mer du nord par exemple – que sur les gisements de pétrole et de gaz de schiste, notamment en Amérique du Nord.
Ceci étant dit, les trois premiers groupes américains de services pétroliers ont déjà annoncé 17.000 suppressions d’emplois en réaction à la baisse des investissements des groupes pétroliers.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

entreprises

Uber promet de créer 50.000 emplois en 2015 en Europe