DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Russie va continuer à souffrir en 2015


davos-economic-forum

La Russie va continuer à souffrir en 2015

Le dramatique revers de fortune que connaît la Russie alimente les conversations des délégations présentes au Forum de Davos.
Le patron de Renault-Nissan qui contrôle Avtovaz, le plus important constructeur automobile russe; s’attend à une chute d’au moins 20% du marché automobile russe cette année.
La dégringolade des prix du pétrole brut et les sanctions prises par l’Occident contre la Russie à l’occasion de la crise ukrainienne ont largement entamé la confiance des investisseurs qui ont fait plonger le rouble.

“Les économistes ont abaissé leurs prévisions de croissance en Russie pour l’année en cours et au delà. Ils pensent que les problèmes de l‘économie russe vont durer, explique Sarah Chappell, une de nos envoyées spéciales à Davos. Il n’y a aucun signe visible de levée des sanctions internationales et la faiblesse des cours du brut doit durer une bonne partie de 2015 selon les experts”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

davos-economic-forum

A quelques heures des annonces de la BCE, le Forum Economique Mondial de Davos est attentif