DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Pas de publication avant 2016 pour le rapport d'enquête sur l'engagement britannique en Irak


Royaume-Uni

Pas de publication avant 2016 pour le rapport d'enquête sur l'engagement britannique en Irak

John Chilcot, le président de la commission d’enquête sur l’engagement britannique dans la guerre en Irak a déclaré mercredi que le rapport attendu depuis des années ne sera pas publié avant l’année prochaine, s’attirant les foudres de certains députés. Les conclusions du rapport ne seront donc pas connues avant les élections législatives de mai prochain.

Les familles des 179 soldats britanniques tués s’impatientent.

“Pour être honnête, je suis amèrement déçu. C’est une honte, parce qu’il y a beaucoup de familles de victimes qui ont attendu ce rapport. Nous en avons besoin pour tourner la page” dit le père d’un soldat tué.

“De toutes les mères à qui j’ai parlé, nous pensons toutes que le but est d‘étouffer l’affaire. Ils ont tous les documents, ils ont tout sous les yeux et cela prend tant de temps. Les gens se demandent ce qu’ils sont en train de cacher. Qu’est-ce que l’on cache au public et aux familles ? “ se demande cette mère.

La commission d’enquête s’est penchée sur le bien-fondé et la légalité de la décision de Tony Blair d’engager l’armée aux côtés des Américains lors de l’invasion de l’Irak le 20 mars 2003.

Environ 120 000 soldats britanniques ont servi en Irak pendant le conflit. Les troupes de combat se sont retirées en juillet 2009, et les forces d’appui en mai 2011, après huit ans de présence.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Ukraine : Berlin, Paris, Moscou et Kiev appellent à mettre fin aux hostilités