DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tir meurtrier à Donetsk : un crime "commis par les terroristes russes"

Pour Kiev et Moscou, le bombardement de l’arrêt de trolleybus à Donetsk qui a tué treize civils est un crime contre l’humanité, mais chacun accuse

Vous lisez:

Tir meurtrier à Donetsk : un crime "commis par les terroristes russes"

Taille du texte Aa Aa

Pour Kiev et Moscou, le bombardement de l’arrêt de trolleybus à Donetsk qui a tué treize civils est un crime contre l’humanité, mais chacun accuse l’autre d’en être responsable.
Coïncidence ou pas, Kiev célébrait ce jeudi le jour de l’unité. Le Premier ministre Arseni Iatseniouk qui a déposé une gerbe de fleurs près de la statue du poète ukrainien Taras Chevtchenko, n’a pas mâché ses mots. “Les terroristes russes ont commis aujourd’hui un autre horrible acte contre l’humanité, a-t-il déclaré. La Fédération de Russie en porte la responsabilité”.

De son côté, dans un communiqué, le chef de la diplomatie russe a dénoncé un crime odieux et réclamé une enquête avec la participation de représentants de l’OSCE, l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe. “Nous considérons cet incident comme un crime contre l’humanité, une provocation grossière pour saper le processus de paix de la crise ukrainienne”, a souligné Sergueï Lavrov.

Samedi, des milliers de personnes avaient manifesté à Kiev pour la victoire, pour la paix et pour rendre hommage aux victimes du conflit après la mort de 12 civils à Volnovakha, à 35 kilomètres de Donetsk. Ils ont été tués dans un bus touché lors de bombardements contre un barrage de l’armée ukrainienne.