DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bombardement de Marioupol : Kiev, en deuil, en appelle à l'ONU

Kiev, place de l’indépendance, des dizaines d’habitants sont venus spontanément se recueillir ce samedi soir en hommage aux victimes des

Vous lisez:

Bombardement de Marioupol : Kiev, en deuil, en appelle à l'ONU

Taille du texte Aa Aa

Kiev, place de l’indépendance, des dizaines d’habitants sont venus spontanément se recueillir ce samedi soir en hommage aux victimes des bombardements de Marioupol. Ils ont déposé des bougies et observé une minute de silence…

“Des civils sont morts et j’en suis triste. Ils sont morts de la main d’un pays voisin que l’on considérait comme proche de nous depuis très longtemps… Et aujourd’hui, des gens comme mes enfants et moi, meurent.”

Le président Porochenko tiendra ce dimanche une réunion extraordinaire du Conseil de sécurité nationale et de défense. Le Premier ministre Arseni Iatseniouk avait déjà réuni le cabinet en urgence :

“Nous appelons nos partenaires européens et l’ONU à convoquer une réunion d’urgence du Conseil de sécurité des Nations Unies, car la Russie n’a pas seulement brisé les accords de Minsk, la Russie a enfreint les principes de bases des lois internationales et de l’humanité. Ils n’ont honte de rien, les bombes ont même été dirigées contre des magasins pour enfants.”

A Donetsk, le dirigeant de la république autoproclamée Alexandre Zakhartchenko a déclaré en public que l’offensive de Marioupol avait débuté, et il a été acclamé par les gens présents aux funérailles des 8 victimes du trolleybus de jeudi.

“Il n’y a pas de pardon pour les tueurs, l’offensive a commencé et avec l’aide de Dieu, dans quelques jours, nous avancerons encore; Et je pense que c’est la meilleure réponse, le meilleur hommage à rendre à ceux qui ont été tués, parce que ce sera notre vengeance sur tout le monde.”

Les habitants de Donetsk ont pleuré leurs morts ce samedi, comme ceux de Marioupol pleureront les leurs demain…
En 9 mois, 5 000 Ukrainiens ont été tués dans ce conflit.