DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Législatives anticipées : les Grecs à l'heure du choix

Les conservateurs de Nouvelle Démocratie du Premier ministre Samaras pourraient perdre les élections au profit de la gauche radicale anti-austérité.

Vous lisez:

Législatives anticipées : les Grecs à l'heure du choix

Taille du texte Aa Aa

Les Grecs sont appelés aux urnes ce dimanche pour des élections législatives anticipées cruciales pour l’avenir du pays. Le Premier ministre Antonis Samaras a voté dès l’ouverture des bureaux de vote, à 7 heures ce matin, dans son fief du Péloponnèse. Malgré des sondages qui le donnent perdant, le leader du parti conservateur Nouvelle Démocratie (ND) s’est dit ‘‘optimiste que personne ne mettra en danger le parcours européen de la Grèce.’‘ Samaras espère profiter du vote des indécis.

Son rival, Alexis Tsipras, a lui voté dans son quartier de Kypseli à Athènes. Le chef de Syrisa, le parti de gauche radicale anti-austérité, est le grand favori du scrutin. Les ultimes sondages lui donnaient entre trois et six points d’avance sur le parti au pouvoir.’‘Notre avenir commun en Europe n’est pas celui de l’austérité, a-t-il martelé devant les micros, avant d’appeler les électeurs à faire ‘‘l’ultime pas pour le retour de l’espoir et la fin de la peur.’‘

De notre correspondante à Athènes, Fay Doulgkeri : ‘‘La Grèce est à la croisée des chemins. Un changement de cap serait un message clair des Grecs à l’Europe, et derrière eux de tous les citoyens du Sud, qui ont été confrontés, ces dernières années, aux politiques d’austérité.’‘