DERNIERE MINUTE

Des bombardements samedi sur un quartier densément peuplé de Marioupol ont fait au moins trente morts et plusieurs dizaines de blessés, principalement des civils. L’armée ukrainienne a accusé les rebelles pro-russes, qui nient toute implication.

Plus de No Comment