DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ukraine : pressions diplomatiques sur Moscou après le bombardement de Marioupol


Ukraine

Ukraine : pressions diplomatiques sur Moscou après le bombardement de Marioupol

Le bilan du bombardement samedi matin de Marioupol, dans l’Est de l’Ukraine, fait état de trente civils tués et d’une centaine de blessés.

Au lendemain de l’attaque, les condamnations sont unanimes et les chancelleries occidentales se tournent vers Moscou.

Les observateurs de l’OSCE, présents sur place, assurent que les tirs provenaient des positions tenues par les rebelles séparatistes pro-russes.

La conquête par les séparatistes de la ville portuaire de Marioupol permettrait à Moscou d‘établir un couloir terrestre avec la Crimée, la péninsule ukrainienne annexée en mars dernier par la Russie.

En visite en Inde, le président des Etats-Unis Barack Obama a promit d’“accroître la pression” sur la Russie. De son côté, le chef de diplomatie américaine, John Kerry, a demandé à Moscou de “mettre fin immédiatement à son soutien aux séparatistes.”

En réponse, le chef de la diplomatie russe, Serguei Lavrov, accuse Kiev d‘être responsable de cette escalade de violences tout en assurant que la Russie fera tout pour soutenir une solution pacifique.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'Inde annonce des avancées dans la coopération nucléaire avec les Etats-Unis