DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'armée ukrainienne renforce ses positions dans l'Est avant l'offensive séparatiste


Ukraine

L'armée ukrainienne renforce ses positions dans l'Est avant l'offensive séparatiste

Des bataillons de volontaires formant la garde nationale ont été mobilisés pour la défense de la ville de Lysychansk, à 70 km au nord-est de Donetsk comme l’a constaté sur place notre correspondant Sergio Cantone.

Pour beaucoup d’entre eux, il ne fait aucun doute que leurs ennemis, ce sont les séparatistes appuyés par des Russes. “C’est l’armée régulière de la Russie, car ils ont beaucoup trop de moyens, d’armements et surtout des tanks et tout cela ne peut venir d’Ukraine, c’est impossible”, estime l’un de ses volontaires.

“Ces hommes sont en état d’alerte constante dans le cas d’une attaque qui pourrait intervenir à tout moment, car la ligne de front se déplace. C’est la raison pour laquelle ils renforcent leurs défenses ici”, explique Sergio Cantone sur fond de tranchées.

Ces bataillons peuvent se rendre immédiatement dans la ville stratégique de Debaltseve, c’est leur priorité. Debaltseve et ses 26 000 habitants sont une cible clairement identifiée par les séparatistes qui veulent en faire une enclave puis la prendre d’assaut.

“La ligne de front dans Debaltseve est très importante pour notre République, parce que c’est une langue de terre qui est très près des zones densément peuplées”, affirme le porte-parole de l’autoproclamée République populaire de Donetsk.

De fait, Debaltseve n’a jamais connu de véritable trêve, ou seulement quelques heures de répit depuis le début du conflit. Désormais, c’est une attaque imminente qui fait craindre le pire.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Pression croissante sur la Russie dans la crise en Ukraine