DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Otages de l'EI : la Jordanie prête à libérer une jihadiste en échange


Jordanie

Otages de l'EI : la Jordanie prête à libérer une jihadiste en échange

La Jordanie est prête à libérer une jihadiste irakienne emprisonnée sur son territoire en échange de la libération de son pilote, otage du groupe Etat islamique. Les proches de Maaz al-Kassasbeh espèrent le retour du jeune homme, kidnappé le 24 décembre après le crash de son F-16 en Syrie, où il menait un raid dans le cadre de la coalition internationale.

Le pilote pourrait peut-être échapper à la mort si la jihadiste Sajida al-Rishawi est libérée. Cette Irakienne est condamnée à mort en Jordanie pour des attentats ayant fait 60 morts à Amman en 2005.

Le journaliste japonais Kenji Goto risque lui aussi d‘être assassiné si la jihadiste n’est pas libérée.

Le troisième otage, le Japonais Haruna Yukawa a été décapité.
Le groupe terroriste n’avait pas obtenu la rançon de 200 millions de dollars réclamée pour sa libération et celle son compatriote.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Grèce : Tsipras veut négocier, il se battra pour "la dignité des Grecs"