DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Otages : la Jordanie réclame des preuves de vie avant d'échanger la kamikaze


Jordanie

Otages : la Jordanie réclame des preuves de vie avant d'échanger la kamikaze

Les otages de l’Etat islamique vont-ils être bientôt libérés ? Le journaliste japonais Kenji Goto et le pilote jordanien Maaz al-Kassasbeh, pourraient être échangés contre la jihadiste irakienne Sajida al-Rishawi. L’Etat islamique réclame la libération de cette femme condamnée à mort en Jordanie pour les attentats de Amman en 2005 qui ont tué 60 personnes.

A l’ambassade du Japon en Jordanie, les négociations s’accèlèrent. L’autre otage japonais, Haruna Yukawa, a été exécuté ce week-end, les ravisseurs n’ayant pas obtenu la rançon de 200 millions de dollars réclamée.

La Jordanie exige des preuves de vie avant de libérer la jihadiste en échange du pilote capturé le 24 décembre, après le crash de son F-16 en Syrie. Selon des sources militaires jordaniennes les ravisseurs proposent un échange contre le journaliste japonais, mais n‘évoquent pas la libération du pilote. En revanche ils menacent de les tuer tous les deux.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les démissions s'enchaînent à la tête du mouvement ant-islam Pegida