DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Faible chômage et inflation négative : le paradoxe allemand


économie

Faible chômage et inflation négative : le paradoxe allemand

C’est un des paradoxes actuels de l‘économie allemande. Alors que le chômage n’a pratiquement jamais été aussi bas et que le marché du travail se rapproche du plein emploi; l’inflation en rythme annuel a été négative au mois de janvier et ce, pour la première fois depuis Octobre 2009.

En Allemagne les prix à la consommation ont baissé de 0,5% en janvier par rapport à leur niveau de janvier 2014. Ils étaient en hausse de 0,1% en décembre dernier et de 0,5% un mois plus tôt.

Mais les autorités allemandes ne sont pas inquiètes de cette inflation négative car la croissance de 1,5% en 2014, conjuguée à la baisse du chômage, la hausse des salaires, la mise en place du salaire minimum et par conséquent l’augmentation attendue des dépenses de consommation; devrait exercer une pression à la hausse sur les prix en Allemagne.

“Nous avons une bonne raison d‘être optimistes, pour le marché du travail en 2015, affirme Franck-Jürgen Weise, le directeur de l’agence fédérale de l’emploi. Et je peux le dire déjà aujourd’hui, cette économie en croissance rend l’introduction du salaire minimum sans risque pour le marché du travail”.

S’exprimant devant les parlementaires allemands il y a quelques jours, Sigmal Gabriel, le ministre de l’Economie a dit s’attendre à une croissance de 1,5% en 2015 comme en 2014, bien soutenue un solide niveau d’emploi.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Première réunion de l'année pour la Réserve fédérale américaine