DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Grèce rejette toute négociation future avec la troïka des créanciers


Grèce

La Grèce rejette toute négociation future avec la troïka des créanciers

Le nouveau gouvernement grec n’a pas l’intention de coopérer avec la mission de la “troïka” et ne demandera pas une extension du programme d’assistance financière”, a déclaré vendredi Yanis Varoufakis le nouveau ministre grec des finances à l’issue de l’entretien qu’il venait d’avoir à Athènes avec le président de l’Eurogroupe Jeroen Dijsselbloem.

“Avec cette commission tri-partite : la troïka, dont l’objectif est d’appliquer un programme que nous trouvons anti-européen, nous sommes en présence d’une commission qui, selon le parlement européen n’a aucune légitimité, nous n’avons pas l’intention de coopérer avec”.
Voilà qui a le mérite de la clarté. De son côté, le Président de l’Eurogroupe a mis en garde le nouveau gouvernement grec contre le non-respect des accords passés entre Athènes et ses partenaires européens.
“Ignorer les accords n’est pas le bon chemin à prendre”, a déclaré Jeroen Dijsselbloem.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Violences en Irak : affrontements à Kirkouk, attentat à Bagdad