DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Venezuela : droit de tirer contre des manifestants trop menaçants


Venezuela

Venezuela : droit de tirer contre des manifestants trop menaçants

Le président du Venezuela Nicolas Maduro autorise les militaires chargés du maintien de l’ordre à faire usage de leurs armes à feu contre des manifestants cas de risque mortel.
Ce décret paraît un an après le déclenchement des manifestations estudiantines contre Nicolas Maduro.

Quarante-trois personnes sont mortes en marge de ces manifestations entre février et mars 2014. Les victimes se comptent dans les rangs des manifestants comme de la police.

Dans son rapport annuel, présenté il y a quelques jours, l’organisation non-gouvernementale Human Rights Watch accuse les forces de sécurité vénézuéliennes d’avoir eu recours à la force de façon régulière et “illégitime” contre des manifestants et des passants qui n‘étaient pas armés.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le magnat du rap Marion "Suge" Knight sous les verrous