DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le festival de la BD d’Angoulême, entre hommages et distinctions


monde

Le festival de la BD d’Angoulême, entre hommages et distinctions

Pour sa 42e édition, le festival de la bande dessinée d’Angoulême aura été très « Charlie » : hommages aux dessinateurs tombés sous les balles, création d’un « prix Charlie Hebdo » de la liberté d’expression, exposition consacrée au journal satirique. De plus, le canard de la bande à Charb et Cabu a également reçu le Gand Prix Spécial, pour que reste dans les mémoires le travail des disparus.

Dans cette ambiance forcément un peu lourde, Angoulême a tout de même célébré depuis jeudi dernier, et comme il se doit, le 9e art. Le traditionnel Grand Prix a été attribué au génial créateur du manga Akira, Katsuhiro Otomo. L’auteur japonais a été plébiscité par ses pairs en recueillant plus de 1600 suffrages sur les quelques 3 500 auteurs qui ont pris part au vote pour décerner une récompense unanimement reconnue dans le monde de la bulle.

Le palmarès 2015 a été révélé ce dimanche lors de la cérémonie de clôture où de nouveaux hommages ont été rendus à l’équipe de Charlie Hebdo, ainsi qu’à tous les dessinateurs qui nous ont quittés ces derniers mois.

Les prix, on parle de Fauves sur les bords de la Charente, ont été attribués aux albums suivants :

  • Fauve d’or du meilleur album : Riad Sattouf pour “L’Arabe du futur: une jeunesse au Moyen-Orient (1978-1984)”

  • Fauve ‘Prix du public : “Les Vieux fourneaux, Tome 1 – Ceux qui restent” de Wilfrid Lupano et Paul Cauuet (Dargaud)
  • Prix spécial du jury : “Building Stories” de Chris Ware (Delcourt)
  • Prix de la série : “Lastman”, tome 6, de Balak, Mickaël Sanlaville et Bastien Vivès (Casterman)
  • Prix révélation : “Yekini, le roi des arènes” de Lisa Lugrin et Clément Xavier (Editions Flblb)
  • Prix jeunesse : “Les Royaumes du Nord, Tome 1” de Clément Oubrerie et Stéphane Melchior (Gallimard)
  • Prix du patrimoine : “San Mao, le petit vagabond” de Zhang Leping (Fei)
  • Fauve Polar : “Petites coupures à Shioguni” de Florent Chavouet (Philippe Picquier)
  • Prix de la bande dessinée alternative : “Dérive urbaine” (Une autre image)

Les prix suivants ont également décerné :

  • Prix jeunes talents : Camille Debray pour “Maman”, Cloé Francisci pour “Ballet”, Anna Griot pour “Boat People”
  • Prix révélation blog : Mademoiselle Karensac pour son blog blickaboo
  • Prix Challenge Digital : Oscar Langevin pour “Moontagne”

Enfin, Le Grand Prix Charlie de la liberté d’expression, pour sa première édition, est revenu aux dessinateurs Cabu, Wolinski, Charb, Tignous et Honoré, morts lors de la fusillade perpétrée le 7 janvier dernier dans les locaux du journal satirique. Ce prix sera décerné chaque année aux auteurs qui luttent et œuvrent pour la Liberté d’expression.

Ultime hommage, une place “Charlie” a également été inaugurée ce dimanche à Angoulême :

Prochain article

monde

Ces pays européens pourvoyeurs de combattants en Irak et en Syrie