DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Pétrole : après Total et Shell, BP réduit à son tour ses investissements


économie

Pétrole : après Total et Shell, BP réduit à son tour ses investissements

Le géant pétrolier britannique BP annoncé une division par six de son bénéfice net en 2014 et va réduire de 4 à 6 milliards de dollars ses investissements prévus en 2015 à cause de la chute des cours du pétrole brut.
En 2014, le groupe a dégagé un résultat net de 3,78 milliards de dollars. L’année précédente, ce bénéfice avait été gonflé de 12,5 milliards de dollars par la cession de TNK-BP, sa coentreprise russe vendue à Rosneft. BP a pâti en outre en 2014 de dégradations d’actifs liés à la chute des cours du pétrole qui ont plongé de 60% depuis le mois de juin.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Conférence de Budapest : des règles plus strictes pour la zone euro