DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Combats meurtriers au Cameroun et au Tchad, mobilisés contre Boko Haram

Le Tchad est venu prêter main forte au Nigéria dans sa lutte contre Boko Haram, et affirme avoir tué plus de 200 de ses combattants ces dernières 48

Vous lisez:

Combats meurtriers au Cameroun et au Tchad, mobilisés contre Boko Haram

Taille du texte Aa Aa

Le Tchad est venu prêter main forte au Nigéria dans sa lutte contre Boko Haram, et affirme avoir tué plus de 200 de ses combattants ces dernières 48 heures en territoire nigérian… Les combats se sont déroulés en pleine zone d’influence de la secte islamiste, près des villes de Gambaru et Ngala.

Le Tchad a déployé 2.500 hommes pour lutter contre Boko Haram.

Un soldat affirme que ses hommes ont complètement “dispersé les militants de Boko haram et les ont empêchés de se réunir à nouveau. Ils ont des armes et tuent des gens de façon inhumaine. On ne peut pas massacrer des humains comme des animaux”, ajoute le militaire.

La région de l‘état de Borno, au Nigéria, se trouve au carrefour du Tchad, du Niger et du Cameroun.

Le Cameroun qui n’est pas en reste et qui est touché lui aussi par la violence de Boko Haram. Les terroristes auraient assassiné 70 personnes à Fotokol, mais les autorités camerounaises affirment avoir repoussé leur assaut.

Selon les Nations Unies, près d’un million de personnes ont été déplacées par les violences dans le nord-est du Nigéria.