DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Donetsk bombardée, Vouhlehirsk aux mains des pro-russes, les Européens appellent à une trêve immédiate

Plus de 5 300 morts en 10 mois de conflit, et toujours pas d'issue en vue.

Vous lisez:

Donetsk bombardée, Vouhlehirsk aux mains des pro-russes, les Européens appellent à une trêve immédiate

Taille du texte Aa Aa

Vouhlehirsk, ville fantôme… Elle a été vidée de ses habitants ces derniers jours après l‘évacuation organisée par les forces séparatistes qui contrôlent désormais totalement les lieux. Il ne reste plus que quelques civils terrés dans des caves ou des sous-sols. A l’extérieur, dans les rues, des cadavres jonchent le sol.

A Kiev, un porte-parole militaire a affirmé que les combats se poursuivaient mais des journalistes ont pu tourner ces images et se rendre librement dans environ 60 % de la ville et n’ont pas vu de soldats ukrainiens. L’artillerie des rebelles déployée à Vouhlehirsk tire sur Debaltseve,ville clef puisqu’important noeud ferroviaire entre Donetsk et Louhansk.

Donetsk où ce mercredi, deux obus sont tombés sur un hôpital et près d’un immeuble d’habitation.

Quatre civils ont été tués. Parmi eux, le fils de cette femme qui témoigne :

Il y a eu une énorme explosion, je suis tombée à terre et mon fils marchait là, c’est mon fils par terre. “

Alors que la dernière tentative de négociations de paix a échoué samedi, la chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini a appelé les belligérants à une trêve “immédiate” d’au moins trois jours dans toutes les villes ukrainiennes de la ligne de front pour que les civils puissent fuir les combats.

Et malgré les appels de Kiev, l’Allemagne et la France n’entendent pas à ce stade fournir des armes aux forces ukrainiennes.

Petro Porochenko attend maintenant beaucoup de la visite du secrétaire d’Etat américain John Kerry ce jeudi à Kiev. Les Etats-Unis envisageant la livraison d’armes aux forces ukrainiennes.

Depuis le début du conflit il y a 10 mois, plus de 5 300 personnes ont perdu la vie dans l’Est de l’Ukraine.