DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Foire : art contemporain cherche acheteurs en Inde


le mag

Foire : art contemporain cherche acheteurs en Inde

En partenariat avec

Septième édition de la foire d’art contemporain en Inde à New Delhi plus précisément.

85 galeries indiennes mais aussi étrangères ont présenté les oeuvres de leurs artistes.
80 000 personnes les ont découvertes et visiblement appréciées. La foire a enregistré une augmentation de 25% des ventes par rapport à l‘édition précédente, même si le public était plus clairsemé.

Parmi les artistes Nandita Kumar a présenté une imprimante de… lettres d’amour. Explications :
«J’ai donc invité des gens du monde entier à écrire des lettres avec amour, mais un amour dans le sens où on communique intelligemment avec les autres. Il s’agit d’une conscience émotionnelle, de l’utilisation du langage. Donc ce que vous voyez maintenant c’est une machine qui imite toutes ces écritures manuscrites. Et chaque fois que la machine tombe sur une écriture plus compliquée, elle doit s’arrêter et réfléchir et ce processus de réflexion est enregistré avec les stylos qui coulent sur le papier.»

Threshold into a dream est une maquette en bois de la gare Victoria de Bombay. Il a été réalisé par l’artiste indien T.V. Santosh

L’Américaine Clara Brinkeroff était à la foire pour présenter ses obsessions créatrices à base de paons.

Clara Brinkerhoff : « C’est un de mes oiseaux préférés parce qu’il est majestueux, tellement beau, tellement élégant. Et quand mon mari et moi avons décidé de venir ici bien sûr j’allais faire venir ces paons, qui sont l’emblème national de l’Inde. C’est la première fois que je suis ici en Inde et donc la première fois dans cette foire. Et je suis très surprise par la gentillesse des gens et par l’attention qu’ils nous portent. J’ai déjà vendu beaucoup de paons et il est certain que je vais revenir ici.”

Connu pour ces mélanges de supports Krishna Murari présente cette statue d’une femme noire avec un code barre sur la jambe et
une boite sur la tête.

Autres sculptures, celles de ce garçon et de cette fille longiligne réalisées par l’israélienne Ruth Bloch.

La foire propose aussi pour les néophytes en art contemporains des parcours dotés de guides et d’experts qui permettent peut-être de voir l’invisible sans parler du sens d’un art souvent considéré comme hermétique.

Le choix de la rédaction

Prochain article

le mag

Juanes : chanter en espagnol aux Grammy Awards