DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La BCE met la pression sur les grecs et les européens

Vous lisez:

La BCE met la pression sur les grecs et les européens

Taille du texte Aa Aa

La Banque centrale européenne est prête à accorder jusqu‘à 60 milliards d’euros de prêts d’urgence aux banques grecques : c’est ce qu’affirme une source proche des banques centrales de la zone euro. Si elle s’avérait, cette information viendrait confirmer celle du quotidien allemand Die Welt.
Mercredi soir, la BCE avait décidé de priver les banques grecques de leur autre canal de financement en n’acceptant plus comme garanties de prêt les obligations émises par Athènes, soit des titres de moindre qualité que ceux acceptés habituellement. Il ne reste plus désormais aux banques grecques qui achètent la dette grecque, que la procédure des liquidités d’urgence pour se refinancer.

“La BCE, affirme notre analyste à Francfort Robert Halver, ne veut pas être la victime d’un dommage collatéral entre les grecs et leurs souhaits d’un côté et la politique européenne de l’autre, alors que les créanciers n’arrivent pas à trouver une solution pour l’instant. La BCE a lancé un coup de semonce comme pour dire : s’il vous plaît, trouvez une solution. Nous on n’est pas préparés pour ça”.

L’indice bancaire de la bourse d’Athènes a chuté d’environ 20% et les taux à court terme de la dette grecque ont augmenté de 20% en moyenne depuis la décision de la BCE mercredi soir de resserrer le robinet du crédit aux banques grecques.