DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Jordanie: grande marche anti-djihadistes à Amman

Grande manifestation à Amman pour dénoncer l'exécution du pilote jordanien par le groupe Etat Islamique. Les manifestants ont appelé à punir les djihadistes.

Vous lisez:

Jordanie: grande marche anti-djihadistes à Amman

Taille du texte Aa Aa

En Jordanie, des milliers de personnes ont participé ce vendredi à Amman, à une marche pour dénoncer l’exécution du pilote jordanien par des djihadistes du groupe Etat islamique.

Point of view

Ce rassemblement est l'occasion de dénoncer les atrocités commises par cette organisation criminelle. Ces gens ont brûlé vif un homme. Même à un animal, on ne ferait pas ça.

L’atrocité de cette mise à mort a suscité une indignation générale.

Parmi les manifestants, la reine Rania, ainsi que de nombreux représentants de partis politiques et de la société civile.

“Nous allons venger la mort de notre pilote, promet un homme interrogé dans le cortège. Nos forces armées sont à même de traquer les djihadistes”.

“Ce rassemblement est l’occasion de dénoncer les atrocités commises par cette organisation criminelle, ajoute un autre manifestant. Ces gens ont brûlé vif un homme. Même à un animal, on ne ferait pas ça. Notre religion interdit ce genre de barbarie. C’est contraire aux droits humains. Face à cela, que font les organisations internationales ? Que font les principales religions ?”

“Nous allons riposter très durement, assure un troisième homme. Nous tous, sous les ordres du roi, nous sommes prêts à nous battre et à nous sacrifier en mémoire de Maaz le pilote et pour notre roi.”

La Jordanie a d’ailleurs mené ce jeudi plusieurs frappes aériennes contre des positions de Etat islamique en Syrie et en Irak.

“La Jordanie est devenue un des principaux pays engagés dans la lutte contre l’organisation Etat islamique, commente Mohammed Shaikhibrahim, envoyé spécial d’euronews à Amman. La manifestation de ce vendredi en est la preuve. Une manifestation qui a vu la participation de toutes les tribus du pays.”