DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

" Nouveaux sauvages " : la vengeance selon Szifron


cinema

" Nouveaux sauvages " : la vengeance selon Szifron

Imaginez un Risi et un Tarantino qui auraient décidé de faire un film sur la vengeance. Eh bien ce film Damian Szifron, un jeune réalisateur argentin l’a fait. C’est “ Nouveaux sauvages.” Oubliez tout politiquement correct, toute retenue, toute bienséance. C’est absolument jubilatoire. Comme une revanche par procuration sur les cons, la bureaucratie et j’en passe.

Pour son troisième long métrage, qui est sélectionné aux Oscars, Damian Szifron n’a pas ménagé sa peine. Son image est particulièrement léchée, le montage est au cordeau et l‘écriture est pleine de rebondissements, de rebondissements à la pelle qu’on prend dans la figure.

En bref, on sort de ce film totalement revigoré mais aussi un petit peu inquiet. Et si nous aussi on se faisait un bon gros pétage de plombs…

Le choix de la rédaction

Prochain article
65ème Berlinale : accueil frileux pour le grand Nord de Coixet

cinema

65ème Berlinale : accueil frileux pour le grand Nord de Coixet