DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ukraine: trêve provisoire pour évacuer des civils de Debaltseve


Ukraine

Ukraine: trêve provisoire pour évacuer des civils de Debaltseve

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Des dizaines d’autocars ont pu rallier en convoi ce vendredi, Debaltseve dans l’est de l’Ukraine, pour évacuer des civils, profitant d’une trêve provisoire.

Troupes loyalistes et combattants pro-russes s‘étaient en effet entendus pour observer un cessez-le-feu de quelques heures.

Les autocars sont arrivés à vide et repartis avec des centaines de personnes, pour aller soit dans un bastion séparatiste, soit dans une ville sous le contrôle des autorités ukrainiennes.

Certains se sont mis à rêver à une trêve plus large et plus durable. Ainsi, le général ukrainien Oleksandr Rozmaznin, qui voudrait croire à une solution diplomatique. “Nous espérons que la rencontre entre les leaders à Moscou débouchera sur quelque chose de positif, a-t-il confié. Il est complètement insensé de se faire la guerre sur ce territoire où les gens sont de nature si pacifique”.

Située entre Donetsk et Louhansk, Debaltseve est le théâtre de très violents combats depuis plusieurs jours entre troupes ukrainiennes et groupes séparatistes.

D’après l’ONG Amnesty international, la ville qui comptait 25 000 habitants avant le conflit en compte désormais moins de 7000.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'Ukraine, sujet brûlant de la conférence sur la Sécurité de Münich