DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Des chimpanzés apprennent de nouveaux mots pour dialoguer avec d'autres


monde

Des chimpanzés apprennent de nouveaux mots pour dialoguer avec d'autres

Lorsque deux communautés de chimpanzés se rencontrent au zoo d’Edimbourg en 2010, chacune utilise un grognement bien particulier pour désigner une pomme. Trois ans plus tard, une étude démontre que le son « pomme » du groupe de primates venus des Pays-Bas s’est transformé pour être compris par leurs congénères écossais.

Selon les chercheurs des Universités de York en Angleterre et de Zurich en Suisse, il s’agit de la première confirmation sur la capacité des chimpanzés à apprendre une nouvelle forme de communication pour identifier des objets particuliers. Avant de rassembler les singes néerlandais et écossais, les scientifiques ont observé que chaque groupe avait son propre langage et que leurs préférences pour un ‘mot’ ou une émotion n‘étaient pas les mêmes.

Un apprentissage lié à la socialisation

Les chercheurs ont enregistré leurs grognements « pomme » respectifs avant (2010) et après l’intégration (2011) des nouveaux chimpanzés, puis dernièrement en 2013.

Dr Katie Slocombe, du département de psychologie de York et auteure de l’étude, rapporte qu’un an après l’intégration, les nouveaux résidents n’avaient pas changé le son de leur grognement.

Rien n’est arrivé avant 2013, « lorsque l’analyse des relations sociales a souligné des amitiés proches entre les candidats des sous-groupes originaux ».

Pourtant, dans une interview accordée à la BBC, elle ajoute que la véritable raison du changement est difficile à établir. Est-ce la socialisation qui a provoqué le changement ou inversement ? Cette question n’est pas encore résolue : « Si vous essayez d’imiter l’accent de quelqu’un d’autre, il aura tendance à mieux s’entendre avec vous et à vous apprécier. Ce que nous avons observé chez les chimpanzés pourrait être similaire à ce phénomène » précise la scientifique.

A l’origine du langage humain ?

Pour le Dr Slocombe, il est évident que ses recherches améliorent la compréhension générale de la communication : « une façon très efficace pour essayer de comprendre l’évolution du langage est de regarder le système de communication des animaux les plus proches de nous ».

Le Dr Simon Townsend travaille dans le département de biologie de l‘évolution et sciences de l’environnement à l’Université de Zurich. Il pense aussi que les résultats de l’étude pourraient nous éclairer sur les origines du langage humain. La capacité à apprendre de nouveaux mots grâce aux autres, que nous partageons désormais avec les chimpanzés, pourrait dater de notre ancêtre commun qui vivait il y a six millions d’années.

Prochain article

monde

France : 7 Kalachnikovs retrouvés à Marseille après des tirs contre la police