DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Sommet de Minsk : toujours pas d'accord après une nuit de discussions


Bélarus

Sommet de Minsk : toujours pas d'accord après une nuit de discussions

“Pas encore de bonnes nouvelles’‘ à Minsk, mais l’espoir d’un cessez-le-feu dans l’est de l’Ukraine existe toujours’‘. Déclaration ce matin de Petro Porochenko, en marge du sommet à quatre qui réunit le président ukrainien, son homologue russe Vladimir Poutine ainsi que le président français et la chancelière allemande. Les discussions, entamées hier à 18 heures, se poursuivaient ce matin. Des discussions complexes et tendues. Les ‘‘Russes posent des conditions inacceptables’‘ a souligné le président ukrainien, selon l’AFP et des agences de presse russes.

Les différentes parties travaillent sur un texte qui porterait sur la mise en œuvre concrète de l’accord de Minsk. Avant la réunion, plusieurs questions restaient en suspens, notamment le statut des régions séparatistes ou le contrôle de la frontière.

Ce sommet ne doit pas s’achever “sans accord sur un cessez-le-feu inconditionnel” dans l’est de l’Ukraine, avait déclaré dans la nuit un conseiller du président ukrainien.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Pas d'accord entre la Grèce et la zone euro, mais rdv lundi !