DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mission ardue pour l'OSCE en Ukraine

Difficile pour les observateurs de l’OSCE d’accomplir leur mission à Donetsk. L’Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe est chargée

Vous lisez:

Mission ardue pour l'OSCE en Ukraine

Taille du texte Aa Aa

Difficile pour les observateurs de l’OSCE d’accomplir leur mission à Donetsk. L’Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe est chargée de vérifier que les conditions sont réunies en Ukraine pour permettre l’entrée en vigueur de l’accord de paix.

Pour l’instant, elle ne peut qu’aboutir à un constat d‘échec.

“Je suis très préoccupé puisque nous avons constaté ce matin que les hostilités continuaient. Nous exigeons que les combats cessent avant la date butoir fixée à Minsk”, a ainsi déclaré Lamberto Zannier, le secrétaire général de l’OSCE.

L’OSCE devra notamment s’assurer du retrait des armes lourdes une surveillance organisée par satellite et par drones en particulier dans la région stratégique de Debaltseve.

“La question n’est pas d’attribuer la région de Debaltseve à un camp ou à un autre. Nous devons nous assurer que les violences cessent. Nous devons mettre un terme à l’utilisation des armes lourdes et nous occuper de la libération des prisonniers. Ce sont des étapes concrètes de désescalade”, a ajouté Lamberto Zannier au micro d’euronews.

Reste à savoir si ces étapes verront le jour. Kiev, en tous cas, reste sur ses gardes. Pour preuve, le Parlement ukrainien vient de durcir les peines prévues pour les citoyens refusant la mobilisation.