DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Copenhague : deux personnes arrêtées, l'assaillant présumé abattu par la police

La police danoise poursuit son enquête après la double attaque à Copenhague qui a fait 2 morts et 5 blessés. L'homme présumé responsable des attaques a été abattu dimanche matin. Deux personnes ont ét

Vous lisez:

Copenhague : deux personnes arrêtées, l'assaillant présumé abattu par la police

Taille du texte Aa Aa

Les autorités danoises ont interpellé deux personnes dans un cybercafé cet après-midi à Copenhague. Elles pourraient être liées de près ou de loin à l’homme abattu ce dimanche matin dans le quartier populaire de Nørrebro et principal suspect de la double attaque de samedi dans la capitale du Danemark.
Un homme armé avait ouvert le feu sur un centre culturel puis sur synagogue, faisant au total deux morts et cinq blessés.
Le suspect a été tué après avoir ouvert le feu sur la police près de la station de Nørreport. Il était déjà connu des services de renseignements a révélé Jen Madsen :
“Nous connaissons désormais l’identité de cette personne, mais pour le moment, en raison de l’enquête en cours, nous ne pouvons pas la révéler au public. (…) Nous n’avons pas d’information qui indiquerait qu’il aurait voyagé vers une zone de guerre comme la Syrie et l’Iraq.”

Point of view

Nous sommes venus aujourd'hui dire notre tristesse, notre solidarité, notre amitié. Nous sommes venus ici pour prendre dans nos bras nos amis danois et leur dire que nous sommes tout près d'eux comme ils ont su être proches de nous dans les épreuves que nous avons traversé.

Après les attaques, la police danoise avait placé le logement du suspect sous surveillance.
Dans le centre culturel attaqué se tenait un débat sur la liberté d’expression auquel participait, l’ambassadeur de France François Zimeray. Le ministre français de l’Intérieur s’est rendu à Copenhague ce dimanche…

Bernard Cazeneuve, ministre français de l’Intérieur :
“Nous sommes venus aujourd’hui dire notre tristesse, notre solidarité, notre amitié. Nous sommes venus ici pour prendre dans nos bras nos amis danois et leur dire que nous sommes tout près d’eux comme ils ont su être proches de nous dans les épreuves que nous avons traversé.”

Les enquêteurs soupçonnent l’homme d’avoir voulu imiter les attentats de Paris en janvier.