DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ukraine : cessez-le-feu fragile mais respecté malgré des incidents autour de Debaltseve


Ukraine

Ukraine : cessez-le-feu fragile mais respecté malgré des incidents autour de Debaltseve

Paris et Berlin se sont dits globalement satisfait du respect du cessez-le-feu ont expliqué ce dimanche que le cessez-le-feu était globalement respecté dans l’Est de l’Ukraine.
Toutefois, des bombardements autour de la ville stratégique de Debaltseve ont été signalés. Plusieurs milliers de soldats ukrainiens se trouvent dans les environs.

Le chef de l’OSCE en Europe regrette que les observateurs de l’organisation se soient vu refuser le passage vers Debaltseve.

Ertugrul Apakan, chef de la mission de l’OSCE sur l’Ukraine :
“La mission appelle les différents camps à faire respecter le cessez-le-feu partout et à garantir l’accès à la mission pour qu’elle puisse remplir son rôle d’observateur tel que défini par le mandat conféré par les 57 États membres de l’OSCE.”

Près de Debaltseve, dans la ville de Svitlodarsk, les habitants ne sont pas très rassurés. Beaucoup craignent que le cessez-le-feu n‘échoue.

“Il n’y a pas d’espoir, il n’y a plus d’espoir”, témoigne cet homme. “Combien de fois ont-ils essayé ? La première fois, ça n’a rien donné, la deuxième non plus, la troisième, encore moins, etc., etc.”

Non loin de Svitlodarsk, côté pro-russe un 14è convoi d’aide humanitaire est arrivé à Louhansk. Selon les autorités russes, les camions ont apporté près de 680 tonnes de nourriture, 85 de matériel de construction et 140 tonnes de carburant.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Carnaval de Rio : place à la compétition des écoles de Samba