DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Indonésie : transfert imminent de deux condamnés à mort australiens en vue de leur exécution

Ils ont 31 et 33 ans, sont Australiens et attendent dans le couloir de la mort en Indonésie depuis 2006. Andrew Shan et Myuran Sukumaran ont été

Vous lisez:

Indonésie : transfert imminent de deux condamnés à mort australiens en vue de leur exécution

Taille du texte Aa Aa

Ils ont 31 et 33 ans, sont Australiens et attendent dans le couloir de la mort en Indonésie depuis 2006. Andrew Shan et Myuran Sukumaran ont été condamnés pour avoir conduit un réseau de trafiquants d’héroïne entre l‘île touristique de Bali et l’Australie.

Actuellement incarcérés à Bali, ils doivent être transférés cette semaine vers une prison de haute sécurité en vue de leur prochaine exécution. Alors qu’une délégation australienne est arrivée à Jakarta avec d’autres diplomates étrangers pour rencontrer le ministre indonésien des Affaires étrangères, le Premier ministre australien s’est exprimé depuis Sydney.

“Ces jeunes Australiens ont fait de mauvaises choses, il n’y a aucun doute là-dessus. Ils doivent être punis, mais pas par la peine de mort. Et c’est ce dont nous discutons sans relâche actuellement avec le gouvernement indonésien”, a dit Tony Abbott.

En Australie, les familles des deux condamnés sont anéanties. La semaine dernière, elles ont vu leur dernier espoir s’envoler après que le président indonésien a refusé de gracier Andrew Shan et Myuran Sukumaran.
Leurs avocats avaient déposé un rarissime et ultime recours en ce sens. Ils ont été déboutés.

Des rassemblements de soutien se sont tenus dans toute l’Australie ces derniers jours. Au total, des dizaines d’Indonésiens et d‘étrangers condamnés à la peine capitale pour des affaires de stupéfiants attendent dans le couloir de la mort en Indonésie. Parmi eux, un Français, Serge Atlaoui, condamné en 2007.