DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le "père" du Nutella Michele Ferrero tire sa révérence


entreprises

Le "père" du Nutella Michele Ferrero tire sa révérence

Michele Ferrero, le père du Nutella, décédé à l‘âge de 89 ans, laisse derrière lui une compagnie florissante dont le siège est situé dans le Piemont au nord-ouest de l’Italie à Alba précisément. C’est à Alba que Michele Ferrero a bâti son empire.
En 1964, il modifie légèrement la recette d’une “supercrema” à base de noisettes et de cacao. Il la , rebaptise Nutella pour l’exporter en Europe. Le succès est foudroyant et dans son sillage les chocolats Kinder, Ferrero Rocher et Mon Chéri, assurent la croissance du groupe. Son fils Giovanni était président du groupe Ferrero depuis 2011.

“Michele était mu par une espèce d‘éthique du travail de l’entrepreneur. Il était devenu directeur exécutif en 1957 et ça a duré 40 ans, explique Quentin Webb, de Reuters BreakingViews. Même quand il a passé le témoin à ses enfants, il a continué à venir au travail en hélicoptère”.

Ferrero c’est aujourd’hui plus de 27.000 salariés, dans onze usines. Le chiffre d’affaires du groupe : 8 milliards et quatre cents millions d’euros, dont 1,7 milliard pour le seul Nutella dont Ferrero produit 365.000 tonnes par an. Au grand dam des diététiciens.
Selon le magazine Forbes, le patrimoine de la famille Ferrero est estimé à environ 20 milliards d’euros. Soit la plus grande fortune d’Italie et la 30ème mondiale.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

entreprises

Xiaomi, le fabricant chinois de smartphones se lance aux Etats Unis