DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des loups solitaires aux mêmes profils

Les dernières attaques au Danemark ont montré encore une fois que les auteurs de toutes ces actions reproduisent pratiquement le même schéma

Vous lisez:

Des loups solitaires aux mêmes profils

Taille du texte Aa Aa

Les dernières attaques au Danemark ont montré encore une fois que les auteurs de toutes ces actions reproduisent pratiquement le même schéma. Copenhague, Paris, Sydney, Ottawa, Bruxelles ou Toulouse. Tous sont en apparence des “loups solitaires”, mais tous sont bien connus des services de police, et prêts à mourir.

Agé de 22 ans, Omar el-Hussein, l’auteur présumé des attaques de ce week-end est né au Danemark. D’origine palestinienne, fiché pour acte de délinquance, il s’est radicalisé en prison.

L’un de ses anciens camarades, Michael Milo, parle de ses inquiétudes: “Il était bon élève, et il était intelligent. Je crois seulement qu’il y avait trop d’idées sombres dans sa tête, et peut-être qu‘à la fin, il fallait que ça explose. Il a essayé de me convaincre de suivre ses idées, il m’a aussi donné un exemplaire du Coran, pour que je l‘étudie chez moi.”

9 Janvier, Paris. Amedy Coulibaly, le preneur d’otages du supermarché casher est
un délinquant multi-récidiviste de 32 ans, septième enfant d’une fratrie de dix, il est né en région parisienne.

Dans la plupart des cas, leur endoctrinement se produit via les réseaux sociaux, dans d’autres cas, il se fait en prison.

7 Janvier, Paris. Fusillade au siège de Charlie Hebdo. Les auteurs, les frères Kouachi, Chérif et Saïd, les deux français d’origine algérienne âgés respectivement de 32 et 34 ans, étaient surveillés par les services de sécurité en France, mais aussi aux États-Unis.

Les jeunes radicalisés sont de plus en plux nombreux.

Claude Moniquet, European Strategic Intelligence and Security center : “Dans le passé, nous comptions plusieurs centaines de personnes dangereuses dans toute l’Europe. Aujourd’hui, nous avons plusieurs centaines de personnes dangereuses, au moins, dans chaque pays européen. Cela signifie des milliers de personnes dangereuses en Europe “.

Un problème qui dépasse les frontières de l’Europe, mais concerne tous les pays occidentaux.

Le 15 décembre à Sydney, Man Haron Monis, un réfugié d’origine iranienne au passé judiciaire chargé, mène une prise d’otages au café Lindt. Il avait adressé des lettres de menace à des familles de soldats tués en Afghanistan.

Selon les experts, leurs attaques privilégient les prises d’otage, et ciblent la liberté d’expression, les lieux de culte ou d‘éducation juive, et les membres des forces de sécurité.