DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Election présidentielle sans surprise en Grèce qui veut une extension du programme d'aide

Alexis Tsipras poursuit son défi à l’Eurogroupe et à l’ultimatum fixé à vendredi. Le Premier ministre grec demande une extension du programme d’aide

Vous lisez:

Election présidentielle sans surprise en Grèce qui veut une extension du programme d'aide

Taille du texte Aa Aa

Alexis Tsipras poursuit son défi à l’Eurogroupe et à l’ultimatum fixé à vendredi. Le Premier ministre grec demande une extension du programme d’aide de l’UE à son pays tout en annonçant parallèlement le vote de lois sociales proscrites par ce programme.

Autre chantier cette semaine, l‘élection d’un nouveau président pour succéder à Carolos Papoulias arrivé au terme de ses deux mandats, Tsipras a choisi Prokopis Pavlopoulos comme candidat au détriment de l’actuel Commissaire européen grec Dimitris Avramopoulos. Prokopis Pavlopoulos est un conservateur modéré et européen convaincu.

Le ministre de la Santé a salué “un choix montrant la maturité du gouvernement et la capacité du Premier ministre a gérer les affaires de l‘État”.

Prokopis Pavlopoulos est toutefois contesté et accusé d’avoir participé au clientélisme grec lors de ses fonctions ministérielles. Ses détracteurs dénoncent aussi un rôle trouble lors de la mort d’un jeune lycéen ayant débouché sur des émeutes en 2008.

“Tous les signes montrent qu’il s’agit d’une élection présidentielle hors normes d’une certaine manière avec une majorité sous forme de coalition et des voix venant aussi de l’opposition conservatrice. Avec tout cela, les 180 voix nécessaires au 1er tour seront largement dépassées pour l‘élection de M. Pavlopoulos à la présidence grecque”, explique notre correspondant à Athènes, Stamatis Giannisis.