DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Ukraine abandonne Debaltseve aux séparatistes pro-russes

Des dizaines de chars et de blindés des forces ukrainiennes évacuent la ville de Debaltseve depuis ce mercredi matin et se replient à 35 kilomètres

Vous lisez:

L'Ukraine abandonne Debaltseve aux séparatistes pro-russes

Taille du texte Aa Aa

Des dizaines de chars et de blindés des forces ukrainiennes évacuent la ville de Debaltseve depuis ce mercredi matin et se replient à 35 kilomètres dans la ville d’Artemivsk.

Le président ukrainien Petro a confirmé que “les forces armées (…) ont achevé l’opération d‘évacuation” même si, à la mi-journée, Kiev attendait encore l‘évacuation de deux convois.

Le retrait des forces ukrainiennes intervient après dix jours de combats acharnés.

“On priait en permanence” raconte un soldat. “On a cru des centaines de fois qu’on allait mourir, leur artillerie était très puissante.”

Les soldats ukrainiens évacués de Debaltseve semblaient tous épuisés par les combats et ignoraient si le retrait était définitif.

La perte du contrôle de Debaltseve par les forces ukrainiennes signifie que les deux entités rebelles pro-russes de Luhansk et Donetsk sont parvenues à réunir leurs forces sur le terrain.

Des unités de l’armée ukrainiennes étaient encerclées depuis plusieurs semaines dans cette ville qui est un nœud ferroviaire à mi-chemin entre Donestk et Louhansk, les deux bastions des séparatistes.

La prise de Debaltseve par les rebelles pro-russe, une semaine après le cessez-le-feu signé à Minsk, est très vivement critiquée par les chancelleries occidentales.

Le vice-président américain Joe Biden condamne une violation du cessez-le-feu, par, dit-il, “des séparatistes agissant de concert avec les forces russes.”

La chancelière allemande et les présidents ukrainien, russe et français doivent avoir mercredi soir un entretien téléphonique pour faire le point sur la prise de Debaltseve par les séparatistes.