DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Seiche mécanique pour robot sous-marin


hi-tech

Seiche mécanique pour robot sous-marin

En partenariat avec

Sepios est un robot sous-marin doté de quatre nageoires qui a été conçu par deux étudiants de l’ETH de Zurich.
Inspiré avec plus ou moins de réalisme d’une seiche ses nageoires sont composées de neuf segments mobiles sur 270 degrés. Chaque segments est équipé d’un servo moteur. Le corps du robot contient une vessie natatoire mécanique qui permet au robot d’ajuster sa flottabilité.

Alessandro Schäppi, étudiant : “Donc on utilise cette space mouse, une souris 3D et nous pouvons l’utiliser pour se déplacer dans six degrés de liberté. Donc si l’on veut plonger on utiliser ces deux nageoires sur le côté pour entamer la descente. On appuie donc sur la space mouse et on peut voir qu’on plonge. Pour remonter il suffit de faire ça et on revient vers la surface et ici on voit les quatre vagues qui donne une propulsion vers l’avant. Même chose pour reculer…”

Près de 5000 pièces composent ce robot sous marin qui a été élaboré dans le cadre des études de ces jeunes chercheurs.

Il a fallu du temps et des séances en piscine pour s’habituer à faire évoluer la seiche mécanique…

Martin Möller, étudiant : “Quand on a fait nos essais dans le sud de la France on a pu nager sur des posidonies sans rester coincés, il n’y a pas eu de problème. Et nous avons pu filmer des poissons avec une caméra embarquée et envoyer les images vers notre ordinateur. Ce qui nous permettait aussi de diriger le robot.”

Les tests réalisés à Anthéor ont permis de constater l‘étanchéité de l’appareil qui a plongé à 10 mètres de profondeur avec une autonomie de 90 minutes.

Le choix de la rédaction

Prochain article

hi-tech

Des bijoux sur mesure