DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Grèce a besoin de plus de 10 milliards d'euros d'ici la fin mars

Vous lisez:

La Grèce a besoin de plus de 10 milliards d'euros d'ici la fin mars

Taille du texte Aa Aa

Alors que le bras de fer se poursuit à Bruxelles entre le nouveau gouvernement grec et ses partenaires européens, le temps est compté pour Athènes et ce temps passe vite quand il s’agit des échéances financières d’un pays.
La Grèce s’est engagée à honorer ses obligations financières.
Car Athènes doit rembourser un total de plus de 10 milliards d’euros d’ici la fin du mois de mars. Un milliard et demi d’euros au FMI, 4,4 milliards de remboursement d’obligations arrivées à échéance et plus de 4 milliards d’euros de besoins gouvernementaux extra-financiers.
Mercredi la BCE a prolongé de deux semaines le mécanisme de prêts d’urgence qui maintient en vie les banques grecques mais a souhaité que s’exerce un contrôle des capitaux dans ce pays, “ce qui éviterait la saignée des banques”, affirme l’institution.

“Les banques grecques sont à bout de souffle, c’est certain et nous savons cela, affirme Kathleen Brooks
analyste chez Forex.com. Et elles ne tiennent que grâce à la BCE. Il faut aussi regarder le niveau des coffres du Trésor en Grèce : il est aussi très bas. Les gens n’ont pas payé d’impôts depuis le début de la campagne électorale en Grèce”.

Avec un régime de contrôle des capitaux un gouvernement peut limiter les retraits de liquidités, les transferts de fonds à l‘étranger, voire imposer une durée de fermeture des banques.

La bourse d’Ahènes clôturait en hausse de 1% jeudi soir.