DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ukraine : une force de paix n'est pas nécessaire pour Moscou

Face aux violations du cessez-le-feu conclu il y a une semaine, le président ukrainien Petro Porochenko a réitéré sa demande. Depuis Kiev, et en

Vous lisez:

Ukraine : une force de paix n'est pas nécessaire pour Moscou

Taille du texte Aa Aa

Face aux violations du cessez-le-feu conclu il y a une semaine, le président ukrainien Petro Porochenko a réitéré sa demande. Depuis Kiev, et en présence du commissaire européen à l‘élargissement Johannes Hahn, il appelle de ses voeux le déploiement d’une force internationale de maintien de la paix, sous mandat de l’ONU, alors que Paris, Berlin, et Moscou souhaitent poursuivre la mise en oeuvre des accords de Minsk.

“Nous voyons la nécessité d’introduire un contingent de soldats de maintien de la paix pour sécuriser le Donbass et contrôler la frontière ukraino-russe dans les secteurs de Louhansk et Donetsk. Une mission de l’Union européenne, dans le cadre de la sécurité commune et de la politique de défense, est la meilleure option pour une opération de paix durable”.

Mais la Russie ne l’entend pas de cette oreille. Selon le porte-parole du ministère des affaires étrangères, cette force de paix n’est pas nécessaire :

“Concernant le retrait de toutes les armes lourdes le long de la ligne de séparation, le processus sera facilité par l’OSCE avec le soutien du groupe de contact. Les inspecteurs de l’organisation pour la sécurité et la coopération en Europe sont aussi supposés assurer la surveillance effective de l’accord de cessez-le-feu. Tout est là, nous sommes convaincus que les deux parties doivent et peuvent résoudre chaque point du conflit en se basant sur les accords de Minsk.”

Les Etats-Unis se sont dits profondément troublés par le non respect du cessez-le-feu.