DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Difficiles négociations pour trouver un accord entre la Grèce et la zone euro


Belgique

Difficiles négociations pour trouver un accord entre la Grèce et la zone euro

Après les tensions, l’apaisement. Pour ce troisième Eurogroupe en moins de dix jours, Grecs et Allemands font profil bas. A Bruxelles, les ministres des Finances tentent d’arracher un compromis sur le prolongement du financement de la Grèce. Un seul mot d’ordre : la confiance. “Je n’ai aucun doute: il y aura une discussion collégiale et j’espère qu’au final, il y aura une fumée blanche” affirme Yanis Varoufakis, le ministre grec des Finances.

Berlin tempère aussi sa position. La demande grecque n’est “pas encore suffisante” mais doit être “le point de départ pour d’autres discussions” : “On ne parle pas d’un seul pays, mais de toute l’Europe, de la possibilité de se faire confiance et de renforcer la confiance des populations de tous les pays d’Europe dans les progrès de l’unification européenne” dit Wolfgang Schäuble, le ministre allemand des Finances.

En cas de nouvel échec, pas question que la Grèce quitte la zone euro, France et Allemagne sont à l’unisson sur ce point : “La seule option, c’est de travailler, ce que nous allons faire pour que la Grèce soit dans l’euro, qu’elle y soit à l’aise, qu’elle soit bien, et que l’ensemble de la zone euro soit aussi à l’aide avec la Grèce” affirme Michel Sapin le ministre français des Finances.

Un accord est “possible” affirme la Commission européenne mais “Il y a encore du travail à faire”. Jusqu‘à quel point Athènes et Berlin peuvent-ils faire des concessions ? Ce sera difficile dit le patron de l’Eurogroupe Jeroen Dijsselbloem : “Cela prendra du temps, il y a encore des motifs d’optimisme mais c’est très 
compliqué. Donc si vous permettez je vais retourner aux discussions et j’espère pouvoir vous dire le résultat dans quelques heures.”

Le programme actuel d’aide s’achève théoriquement le 28 février. Faute d’accord, la Grèce risque de se retrouver rapidement à court d’argent.
Les discussions vont sans doute durer très longtemps et il y a peu de chance qu’un accord soit trouvé ce soir dit Bruxelles. Si ce scénario se confirme, la tenue d’un sommet de la zone euro n’est pas exclue.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Attaque sanglante à Mogadiscio en Somalie