DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ukraine : "Des bombardements à 20 km de Marioupol"

Euronews a rencontré un porte-parole de la mission de surveillance de l'OSCE en Ukraine. Il explique que le cessez-le-feu n'est pas respecté partout.

Vous lisez:

Ukraine : "Des bombardements à 20 km de Marioupol"

Taille du texte Aa Aa

En Ukraine, le cessez-le-feu signé à Minsk le 12 février ne cesse d‘être violé. La trêve aurait été bafouée 250 fois selon Washington.

Point of view

Il y a un cessez le feu general mais il existe quelques exceptions, quelques points chauds

A Marioupol, important port industriel au sud-est du pays, les combats continuent selon une source de l’armée ukraininenne.

Euronews a rencontré un porte-parole de la mission de surveillance de l’OSCE. Il détaille la situation sur place.

“Il y a un cessez le feu general mais il existe quelques exceptions, quelques points chauds. Nous avons une équipe d’observateurs à Marioupol et je peux vous dire qu’il y a eu des bombardements à quelques 20, 30 km à l’est de Marioupol”.

Marioupol mais aussi Debaltseve. L’assaut sur cette ville stratégique de l’est fait également partie des transgressions du cessez-le-feu.

“Les rebelles n’ont pas pu nous garantir un passage sûr pour Debaltseve, ce qui revient à nous bloquer. Nous faisons partie d’une mission civile non armée et tant que nous n’aurons pas de garantie de sécurité nous n’irons pas à certains endroits”.

La situation préocuppe toujours la communauté internationale. Ce vendredi à Paris,
François Hollande et Angela Merkel ont réaffirmé lors d’une conférence de presse commune, leur volonté de voir le cessez le feu respecté.