DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ukraine : échange de prisonniers, menaces américaines contre Moscou


Ukraine

Ukraine : échange de prisonniers, menaces américaines contre Moscou

L’armée ukrainienne et les séparatistes ont procédé hier à un échange massif de prisonniers dans l’Est de l’Ukraine. Il s’agit d’une des rares concrétisations dans l’application de l’accord de Minsk II. 139 soldats ukrainiens et 52 combattants rebelles détenus par le camp adverse ont été échangés à Jolobok, un village situé sur la ligne de front dans la région de Lougansk.

Alors que le cessez-le-feu a été régulièrement violé depuis son entrée en vigueur dimanche dernier, le secrétaire d’Etat américain John Kerry a accusé la Russie d’avoir un comportement “extrêmement lâche” en Ukraine.
“Jusqu‘à présent, la Russie et les séparatistes ne respectent le cessez-le-feu que dans des zones qu’ils ont sélectionnées. Pas à Debaltseve, pas à l’extérieur de Marioupol ni dans d’autres zones clés et stratégiques. C’est tout simplement inacceptable, a déclaré Kerry. Si cela continue, qu’on ne s’y trompe pas, il y aura de nouvelles conséquences, et notamment des conséquences qui mettront une pression supplémentaire sur l‘économie russe déjà en difficulté”.

De son côté, l’OSCE, l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe a indiqué être parvenue à Debaltseve, tombée aux mains des rebelles mercredi malgré le cessez-le-feu.

L’armée ukrainienne, elle, a déclaré hier qu’elle se préparait à l‘éventualité d’une attaque des séparatistes prorusses contre la ville portuaire de Marioupol.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Théâtre : l'Italien Luca Ronconi a tiré sa révérence