DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les peshmergas en première ligne face à l'Etat Islamique

Appuyés par les raids aériens, les peshmergas affrontent les combattants du groupe Etat Islamique dans le nord de l'Irak. Une guerre qui passe aussi par l'image.

Vous lisez:

Les peshmergas en première ligne face à l'Etat Islamique

Taille du texte Aa Aa

Chaque jour, les peshmergas tentent de repousser l’avancée des jihadistes dans le nord de l’Irak. Cris de victoire ce dimanche : ils ont réussi à contrer l’assaut du groupe Etat Islamique à Guwair au sud-ouest d’Erbil.

Les combattants kurdes irakiens font le tour de la ville, et de leurs adversaires, morts sous les frappes de la coalition internationale.

Plus de 2000 raids ont été effectués en Irak en en Syrie depuis août dernier mais la ville de Mossoul – à une cinquantaine de kilomètres de là – est toujours aux mains des jihadistes.

La France, qui participe à la coalition, vient d’ailleurs de déployer le porte-avions Charles-de-Gaulle, son navire amiral, pour lutter contre l’expansion de l’Etat Islamique. Il est désormais stationné dans le Golfe Persique.

A chacun sa propagande

Sur le sol irakien, la guerre passe aussi par l’image. Le groupe Etat islamique a publié (le 21 février) une vidéo dans laquelle des hommes en rouge sont exhibés en cage près de Kirkouk. Il s’agirait de peshmergas capturés le 31 janvier dernier.

Aucune exécution n’a été filmée mais la vidéo est entrecoupée de scènes montrant celle du pilote jordanien tué en début de mois.

Entre intimidation et propagande : cette vidéo est une menace claire adressée aux combattants kurdes dans le nord de l’Irak.