DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sécurité maximale dans deux centres commerciaux de Paris

Menaces d'attentats contre des centres commerciaux occidentaux dans une vidéo attribuée aux shebab.

Vous lisez:

Sécurité maximale dans deux centres commerciaux de Paris

Taille du texte Aa Aa

Sécurité renforcée aux Quatre Temps, dans le quartier de la Défense à Paris et au Forum des Halles, dans le centre de la capitale française.

Les deux centres commerciaux seraient dans le viseur des shebab, des jihadistes affiliés à Al-Qaïda en Somalie.

Ils ont appelé à reproduire des attaques similaires à celle menée au Westgate à Nairobi, au Kenya, fin 2013. L’attaque avait fait 67 morts et plus de 175 blessés.

“On est sur un dispositif spécifique depuis ce lundi matin”, explique Nicolas Kozubek, le directeur du centre commercial Les Quatre Temps. Ce dispositif “se traduit par des renforts au-delà même du dispositif “Vigipirate alerte attentat”, qui est déjà en place depuis plusieurs semaines et par une collaboration en termes de moyens de vidéosurveillance où des échanges très réguliers se font avec les forces de l’ordre à ce sujet-là”, ajoute-t-il.

En 2014, 46 millions de personnes sont passées par les Quatre Temps, en plein coeur du quartier des affaires de Paris. C’est le centre commercial le plus fréquenté du pays.

“On est plus à l’affût mais on ne peut pas s’empêcher de vivre non plus”, estime Brigitte Mille, une cliente. Il faut que la vie se fasse, on peut mourir chez soi… Mais, effectivement, on est dans la crainte”.

La menace a été formulée spécifiquement à l’encontre de zones commerciales aux Etats-Unis, au Canada et à Londres : le Mall of America dans le Minnesota, le West Edmonton Mall à Edmonton ou encore Oxford Street à Londres. Les centres commerciaux français apparaissent eux en photo.

Mais la crédibilité de cette vidéo, repérée par SITE (le centre américain de surveillance des sites islamistes), fait débat. Car elle ressemble à celles déjà postées par les shebab, mais elle n’aurait pas été publiée par leurs canaux habituels.

Plus de détails sur la menace des Shebab