DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Six Français privés de passeport pour lutter contre les départs en Syrie


France

Six Français privés de passeport pour lutter contre les départs en Syrie

Mesure inédite en France dans la lutte contre les départs pour le djihad. Six personnes se sont vues confisquer leur passeport.

Ces hommes et ces femmes, âgées de 23 à 28 ans, étaient sur le point de rejoindre la Syrie, d’après les autorités.

C’est donc la première fois qu’une interdiction de sortie de territoire est appliquée, une mesure phare de la loi antiterroriste votée en novembre dernier.

Quarante interdictions supplémentaires sont en cours de préparation. Les papiers d’identité sont confisqués pour une durée de six mois renouvelables pendant deux ans.

“Ce sont essentiellement des jeunes, parfois des convertis, 20% de convertis, qui sont tentés de s’engager dans des opérations terroristes”, a expliqué Bernard Cazeneuve. “Nous avons suffisamment d‘éléments qui témoignent de cette volonté et l’interdiction administrative de sortie du territoire permet de les protéger de ce basculement”, a ajouté le ministre français de l’Intérieur.

Ces candidats présumés au jihad ont été repérés par les services de renseignements, des jeunes sans doute séduits par ce genre de vidéos postées par des jihadistes français depuis la Syrie.

D’après Matignon, plus de 400 Français seraient actuellement en Irak ou en Syrie.

Au total, dans l’Hexagone, 1400 personnes sont liées aux filières d’envoi de jihadistes.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Sécurité maximale dans deux centres commerciaux de Paris